bannière we girls select

Nouvel artiste et nouvelle bannière pour un nouveau mois. Découvrez l’univers de Reveuz…

Peux-tu te présenter aux lectrices ?

Bonjour, je m’appelle Oummi et je suis originaire de Marseille. Parisienne d’adoption, je suis fraichement maman et entrepreneuse depuis un an. Début 2017, j’ai lancé ma marque La Rêveuz. C’est une marque d’objets et textiles illustrés (mug, badges, totebag et t-shirt) et de papeterie. Dans la foulée, je me suis également lancée en freelance et j’ai travaillé pour des marques, associations.

Quand as-tu commencé à dessiner ? Et pourquoi ?

Je dessine depuis que je suis petite.  Je ne sais pas pourquoi mais le crayon a toujours été mon meilleur ami. Mon père m’offrait des ramettes de feuilles et des feutres, fallait bien les rentabiliser, lol.

Tu es autodidacte ?

Oui, je dessinais bien naturellement mais je manquais de technique. En feuilletant des livres de dessins, je me suis rendue compte que mes dessins n’étaient pas proportionnels. Donc je continue à apprendre avec des livres et des tutos,

Quel matériel utilises-tu pour créer tes illustrations ? Et quel est le plus simple à utiliser ?

Je dessine sur tablette graphique et au crayon HB. Tout dépend où je suis. Quand je suis dans les transports ou devant la télé, c’est avec mon crayon et un bon cahier. Sinon, à la maison, c’est plutôt sur la tablette.

On remarque que tu ne dessines que des femmes, pourquoi ce choix ?

Par habitude, je suis une collectionneuse de magazines et une passionnée de mode donc je dessine plus naturellement des femmes. Mais bientôt une série d’illustrations d’hommes arrive !

Peux-tu nous expliquer les choix que tu as fais concernant ta signature ? Tel que le cil unique et ce style très “manuscrit” que tu n’avais pas auparavant. 

Je dirai que je n’ai pas vraiment de style défini. Je me cherche encore, je teste, j’expérimente plusieurs techniques. En ce moment, je suis plutôt à l’aise avec le style manuscrit. Mais je dessine toujours des personnages avec des « grosses têtes », mais je ne les montre plus trop.

Concernant ma signature avec le cil unique, c’est un souhait volontaire de ne pas dessiner de visage, mais je voulais quand même une touche féminine et qui apporte du caractère.

Y a-t-il un message ou un engagement au travers de tes dessins ?

Oui, mon message c’est de représenter les femmes de tous les horizons, toutes les cultures et mettre en avant notre pluralité. Je joue beaucoup avec les mots en –euz. La Modeuz, l’amoureuz, la paresseuz, la grincheuz etc. Chaque femme peut se reconnaître dans un ou plusieurs mots. C’est bien connu qu’on est singulière et plurielle à la fois. Que l’on ait mille personnalités, que l’on puisse être contradictoire aussi «  Bosseuz mais feignante » à la fois. Sur le long terme, j’aimerais m’engager ou m’associer avec des associations  de jeunes filles ou des réseaux d’entrepreneuz, en proposant plus que des illustrations.

Peut-on se procurer tes productions quelque part ?

Oui sur mon shop www.lareveuzshop.com et je fais aussi de la personnalisation de portrait : affiches, mug, totebag et pull/t-shirt et des faire-parts. On peut me contacter directement par mail lareveuz.concept@gmail.com ou en MP sur Instagram @la_reveuz_illustrations.

Quels sont tes projets en cours concernant tes créations ? 

Je suis en train de préparer une nouvelle série d’illustrations déclinables sur des carnets et des pulls, en plus des produits qu’il y a sur mon e-shop.

Est-ce difficile de travailler à son compte ? Et de décrocher des projets. 

Rien n’est facile. Ça demande de l’organisation, de l’investissement et de la rigueur. Quand on est seule, il faut réussir à gérer son travail, sa vie de famille, prendre du temps pour soi et avoir une vie sociale réelle (et pas que numérique). Pour décrocher des contrats, pour l’instant et pour ma part, ce n’est que du bouche-à-oreille ou en allant dans des events. Mais il faut que je me mette à prospecter pour faire découvrir mon travail.

Quels conseil donnerais-tu à nos lectrices qui souhaitent se lancer en tant qu’auto-entrepreneur, que ce soit dans l’art ou tout autre domaine ?

D’être passionnées par ce qu’elles font, ou du moins, éprouver un réel intérêt pour  ne pas abandonner à la moindre difficulté ou baisse de motivation. Et vraiment, d’être organisée et rigoureuse.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *