Eté 2017, Paris, 15ème arrondissement. Au hasard des allées d’une librairie, un titre retient toute mon attention : La Réponse. Très bien. Mais la réponse à quoi ?  De qui ? Pourquoi ?

À y regarder de plus près, il s’agirait de comprendre le mécanisme de notre cerveau, de l’apprivoiser pour en optimiser son fonctionnement et ainsi parvenir à atteindre tous les objectifs que l’on s’est fixés.

Rien que ça..

C’est parti pour une lecture en plusieurs semaines de cet ouvrage dense et riche, avec quelques pauses pour mieux assimiler ses fondements. Désormais parachevé, j’ai choisi d’en faire ma résolution pour 2018 ! Et de vous le partager.

Le SAR, Système d’Activation Réticulaire

Pour entrer dans le vif du sujet, je vais vous parler du SAR, et c’est ici que je risque de vous perdre … Mais restez jusqu’au bout ! Vous verrez, c’est passionnant et efficace .

Le système d’activation réticulaire est situé dans le tronc cérébral du cerveau des mammifères et constitue un ensemble de fibres neuronales. Le SAR gère l’essentiel des fonctions de la biologie humaine comme la respiration, l’alimentation, l’état de veille etc… Je retiendrai ici les fonctions qui intéressent ma résolution à savoir la motivation du comportement, le contrôle de la conscience, la faculté de prêter attention.

En pratique, tout ce qui se passe autour de nous ou en nous, ce que nous ressentons, entendons, éprouvons, goûtons, voyons et même imaginons est géré par notre SAR. Ce qui fait beaucoup d’informations à traiter d’un seul coup (400 millions d’éléments d’informations dans la seconde dont seulement 2000 consciemment). Tout traiter consciemment nous ferait carrément tomber dans les pommes ! C’est là que le SAR entre en jeu : en filtrant toutes les informations pour nous renvoyer en priorité celles que nous aurons programmées.

Par exemple : je projette de m’offrir le sac Tanguy de Jérôme Dreyfuss, je l’envisage comme un projet concret , mon SAR va s’organiser pour attirer mon attention dès qu’il se passera quelque chose autour de ce sac ou de Jérôme Dreyfuss ( une personne qui le porte dans le métro, une affiche publicitaire dans un magazine etc.). En bref, tous mes sens se pâmeront encore plus pour lui parce que mon SAR aura été programmé ainsi !

Vous avez sans doute déjà fait cette expérience, d’évoquer ou projeter quelque chose et tout à coup, d’avoir l’impression de le voir partout, un accessoire, un pull rouge etc., et bien c’est ça la magie du SAR …

À lire : Quelques astuces pour optimiser ses capacités intellectuelles

Concrètement, comment fait-on ?

Tout au long de cet ouvrage, le couple Pease nous donne des exercices à réaliser pour organiser nos pensées, affiner nos objectifs , les prioriser et canaliser notre énergie en vue de les atteindre.

Extrait : « Les personnes qui réussissent le mieux dans la vie écrivent leurs pensées et établissent les priorités en fonction des idées qui leur viennent à l’esprit. Dès que leurs pensées sont sur le papier, le SAR se met à rechercher les réponses pour qu’elles obtiennent ce qu’elles veulent […] commencez à dresser votre liste tout de suite. Pas plus tard. Pas après avoir pris votre petit déjeuner ou après avoir lu ce livre. Faites-le maintenant. Sinon, vous risquez un jour de vous réveiller en vous apercevant que vous n’avez plus le temps ».

La première étape est de consigner sans se poser de question toutes vos envies et idées, même celles qui vous semblent les plus farfelues. Alors je me suis exécutée:

  • Écrire des articles, récits, essais et les publier
  • Apprendre la photo
  • Aider les autres à se sentir mieux
  • Capturer des instants de vie

Pour ma part, ces objectifs sont désormais tous en cours de réalisation.  Au hasard de rencontres, conversations, visites ou sorties, mon SAR s’est arrangé pour m’alerter dès que quelque chose concernait mon projet, ce qui m’a permis de mettre le pied plus facilement à l’étrier.

La seconde étape consiste à classer ces objectifs dans 3 colonnes, par ordre de priorité.

Colonne A : les objectifs que vous voulez atteindre bientôt et qui sont à ce jour les plus importants pour vous

Colonne B : les objectifs importants à vos yeux et pourtant qui nécessitent encore du temps ou de la réflexion

Colonne C : les objectifs qui vous paraissent séduisants et qui nécessitent encore beaucoup d’éléments d’information pour passer en colonne B ou A.

Concernant la formulation de ces objectifs, particulièrement de la colonne A, il est important de les formuler de façon la plus précise possible et avec une date limite : il faudra donc que l’objectif soit réaliste, motivant et passer à l’action de suite ( inutile de procrastiner sous prétexte que le sommet est loin, il faut viser les étapes, pas forcément le sommet et c’est plus facile de commencer dans ce cas )

Alors, je n’écrirai pas : “un jour j’aimerais écrire quelques articles” mais  ” le 30 mars 2018, à 18h00, je lirai sur un support web/papier un article que j’aurai moi même rédigé”

Je n’écrirai pas : “je vais faire du sport pour perdre un peu de poids” mais “le 01/04/2018 à 8h, je monterai sur ma balance et je constaterai que j’aurai perdu les 5kg superflus qui me pourrissent la vie , grâce aux séances de sport du lundi matin, mercredi soir et dimanche après midi”

Disposez ensuite votre liste de priorités partout autour de vous, sur un miroir, dans le sac à main, sur la table de chevet. Ainsi, elle se rappellera à vous sans même que vous n’ayez besoin d’y penser.

En résumé, La Réponse répond elle à mes attentes ?

Cet ouvrage ne se limite pas à comment formuler ses objectifs, il va beaucoup plus loin : tirer un trait définitif sur les idées toxiques qui empêchent un individu de s’accomplir, défaire les programmations qui se révèlent être un handicap, toujours en fixant des échéances très précises.

D’ailleurs, un chapitre intitulé “Persistez quoi que pensent, fassent ou disent les autres “ agit comme une piqûre de rappel : “Ne vous plaignez pas. 80% des gens n’ont rien à faire de vos problèmes; et le restant en est ravi”.

La Réponse regorge d’outils, de méthodes et aussi de techniques comme le pouvoir des affirmations et de la visualisation dont on entend beaucoup parler chez les auteurs de livres de développement personnel, qui sont aussi très employées chez les sportifs de haut niveau. La chasse à la pensée néfaste prend aussi tout son sens dans le chemin du succès et ce thème est abordé en détail pour laisser place nette, adopter de nouvelles habitudes et prendre les commandes de sa vie sans renoncer. Il s’agit également d’apprendre à gérer son stress, surmonter sa peur, ses inquiétudes et persévérer dans ses entreprises

Allan et Barbara Pease sont les auteurs de nombreux ouvrages sur les thèmes de la réalisation de soi et d’objectifs de vie. Ils ont donné des conférences dans le monde entier en commençant par l’Australie d’où ils sont originaires. Ils sont coachs, consultants en communication et psychologues.

Il est impossible de résumer cet ouvrage en quelques lignes, la découverte fondamentale étant le SAR, son existence, son fonctionnement et ses vertus ! Le couple illustre leur méthode tout au long du livre en partageant leurs expériences personnelles et les difficultés qu’ils ont surmontées dans différents domaines  (professionnel, financier, santé etc. ). 

Trouvez le livre ici

À lire aussi : « Positive vibes only » le nouveau mot d’ordre !

Alors La Réponse sera mon guide du routard pour 2018 ! Et vous ? Quelle est votre résolution pour cette année ?

article R_B.Z


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *