Depuis 1930

« Le rouge à lèvres c’est fini maintenant c’est le gloss ! »

Oui mesdemoiselles, c’est la nouvelle du moment, le gloss fait son grand retour. Après des années d’absence, c’est officiel, le gloss est à nouveau tendance depuis quelques mois. 

A vrai dire, le retour aux basiques des années 2000 fait un peu la mode d’aujourd’hui. Vous souvenez-vous des survêtements en peau de pêche et des pantalons taille basse de notre tendre enfance ? Le retour en force de la mode des 90s-2000s est donc très probablement un facteur clé dans la renaissance du gloss. Ce grand come-back est ainsi à considérer comme de chaleureuses retrouvailles. 

Toutefois, savez-vous vraiment d’où vient ce petit accessoire ? Ce que peu d’entre nous savent, c’est que le gloss n’est pas une innovation si récente.

En effet, c’est en 1930 qu’est apparu ce qui aujourd’hui s’affirme comme une vraie tendance. À l’époque du cinéma en noir et blanc, les maquilleurs avaient pour habitude de maquiller les artistes avec les techniques et produits utilisés au théâtre (traits grossiers, couleurs voyantes, matières lourdes). En effet, l’absence de couleurs à l’écran nécessitait ce genre de procédés afin de mettre en avant les nuances et les contrastes. Avec l’apparition des films en couleur, Max Factor, maquilleur de stars dans le cinéma hollywoodien des années 1920, s’adapte. Il décide donc d’utiliser des produits plus fins et plus travaillés dans le but de sublimer les actrices dont la beauté était désormais mise lumière par les caméras. 

Ainsi, en 1930, il invente le gloss qui lui permettait de rendre les lèvres de ses modèles plus brillantes et pulpeuses. Les plus grandes actrices adoptent ce look et c’est ainsi qu’est née la folie du gloss. Pour la petite anecdote, Max Factor & Co est aujourd’hui une filiale de Procter & Gamble… Autant dire que Max est une légende du maquillage.

Glossy et glowy

Le gloss a fait son retour chez toutes les marques. En y regardant de plus près, la réapparition du gloss était prévisible : avec des highliters par-ci et du glow par-là, il était à prévoir que le brillant sur les lèvres n’allait pas tarder à (re)pointer le bout de son nez. Kylie Jenner y est sûrement encore pour quelque chose (on dit ça, on ne dit rien).

Cela signifie-t-il que le mat a fait son temps ? Peut-être que oui, peut-être que non. En tout cas, pour le moment, vous pouvez toujours dégainer votre Huda Beauty sans avoir à rougir (mais n’investissez pas trop, on ne sait jamais)De toute évidence et selon tous les pronostics sur la question, le gloss sera sans aucun doute l’indispensable de l’été 2018. Ce qui n’est pas pour nous déplaire ! Il est également important de mentionner les nombreux rouges à lèvres velvet, nacrés, métallisés et toutes les innovations texturées qui apparaissent de part et d’autre du marché des cosmétiques.

Les marques telles que Fenty Beauty, Kate Von D ou encore Anastasia Beverly Hills participent activement à cette tendance en nous stimulant avec des produits toujours plus variés et attractifs.

Pourquoi on aime

S’il est transparent, c’est un must-have et s’il est coloré, c’est l’atout idéal pour mettre en valeur vos tenues, qu’elles soient originales ou plus sobres. Il y en a pour tous les goûts : du nude au rouge pétant en passant par le violet ou le noir. Le gloss vous fait une bouche pulpeuse et attire la lumière.

Toutes les marques ressortent une gamme de gloss. C’est frais et facile à appliquer : à l’inverse de ces rouges à lèvres mat qu’on n’a pas intérêt de louper sous peine de se retrouver avec quelque chose qui ressemble plus à un hématome qu’à une bouche (c’est l’expérience qui parle)

Ainsi, que vous visiez le “no make-up, make-up look” ou un maquillage plus élaboré, le gloss est toujours une bonne alternative. C’est une vraie garantie pour éviter les make-up faux pas, même s’il n’y a pas si longtemps, il était lui même un fashion faux pas. Et vous, vous aimez ?

Sanae S.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *