Nous arrivons déjà au tiers de l’année. Félicitations, vous avez (presque) réussi à traverser l’hiver. Cette période où le temps et le climat nous rendent difficilement optimistes. Il est assez compliqué de garder sa motivation surtout quand on a l’impression que le soleil ne reviendra jamais.

Certain(e)s d’entre vous ont surement rencontré des épreuves, qu’elles soient grandes ou petites. À cause de celles-ci vous pensez peut-être avoir déjà raté votre année mais vous avez tort. Il est encore temps de finir l’année en beauté. Voici donc 5 bons conseils pour reprendre son année en main.

Conseil n°1 : l’objectif

“Si vous n’avez rien découvert qui vaille la peine de mourir, vous n’êtes pas fait pour vivre”

L’objectif est ce qu’il a de plus nécessaire pour réussir son année et ses objectifs de vie. C’est un pilier fondamental. Bien sûr on vous a tous déjà embarrassé avec cette question “tu veux faire quoi plus tard ?” alors qu’on n’en a pas la moindre idée. À vrai dire, si. Au fond de vous, même bien caché, vous savez très bien tout ça. Mais cela vous paraît trop loin, voire impossible pour oser y penser. Parce vous considérez que votre objectif est trop grand, inatteignable et que ça ne se passera jamais comme vous l’imaginez dans l’étroit chemin qu’est votre destin. Sachez que vous vous trompez. Soyez capable de changer ce que vous pouvez changer. Rien n’est trop grand ni trop ambitieux pour vous. Vous n’êtes pas petit(e)s.

Conseil n°2 : Trouvez l’équilibre 

“Il n’y a pas de grande tâche difficile qui ne puisse être décomposée en petites taches faciles” 

Chaque tâche qui vous paraît insurmontable doit commencer par de petites taches plus faciles. Effectivement, le secret d’un objectif ambitieux est de diviser le travail. En premier lieu, il faut se lancer pour son premier pas vers ce qui vous semble inconnu. Où aller ? Comment faire ? La réponse ne tombera du ciel. Il faut la trouver. N’ayez pas peur de chercher. Osez aller à des salons, des forums, des journées portes ouvertes, voir des conseillers. N’imaginez pas un plan sans demander conseils auprès de personnes ayant du recul sur votre parcours et sur le domaine qui vous plait.

Conseil n°3 : le travail

“Soyez capable de changer ce que vous pouvez changer”

Dans le mesure du possible, vous pouvez véritablement incarner votre changement. Les mots sont peut-être simples et crus mais la réalité est celle-ci : plus grand est votre objectif, plus dur sera le travail. Le secret d’un travail titanesque est qu’il doit être régulier. N’ayez pas peur de mettre les bouchées doubles s’il le faut. Vous n’aurez que plus de mérite une fois votre objectif atteint.

Conseil n°4 : restez optimiste

“Jeune et ambitieux (parfois vicieux), tu peux être ce que tu veux (si tu veux)”

Un plan et du travail peuvent vous mener à votre objectif, mais cela ne vous assure pas un parcours parfait. Les épreuves et/ou les modifications de parcours peuvent vous pousser à tout remettre en question et à vous démoraliser. C’est souvent ce qu’on ressent en fin d’année. Mais il ne faut pas lâcher. Si la vie vous ampute ou vous handicape par une quelconque épreuve, c’est le moment de ne pas désespérer et de redoubler d’efforts, de travailler doublement et toujours aussi régulièrement.

Conseil n°5 : le savoir

“Il n’est jamais trop tard pour ouvrir un livre”

On parle de livres mais si vous n’aimez pas lire, il y a toujours des films ou des documentaires qui sont aussi porteurs de culture. Le savoir est une arme très précieuse dans ce parcours titanesque qu’est le destin. Osez demander, osez apprendre, osez parler. Ce sont des choses qui vont tellement vous aider, aussi bien dans le milieu professionnel, qu’intellectuel et spirituel.

Ces cinq conseils fondamentaux font partie de l’acheminement vers votre objectif. Il vous faut donc trouver votre point de départ, votre équilibre et travailler, travailler et encore travailler. On ne le dira jamais assez le travail est le secret de la réussite. Et le savoir faisant partie du travail, il faut savoir optimiser ses chances.

Alors n’ayez plus peur d’apprendre, de travailler et d’être le/la meilleur(e). Qu’importe l’âge que nous avons, il n’est absolument pas trop tard. Ceci n’est pas une phrase d’espoir mais une réalité. Vous êtes capable d’incarner la personne que vous voulez être. Soyez en sûr. Il n’y a pas de honte à avoir peur mais il ne faut pas qu’elle vous empêche de vivre.

Soyez fière de qui vous êtes.

Kaoutar

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *